LE FOFO Index du Forum
LE FOFO Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

chapitre 9 : Le conseil

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE FOFO Index du Forum -> Lectures au coin du feu... -> La Dimension Awaxienne -> Les Morgoles -> Les Morgoles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
awax
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2006
Messages: 2 002
vous êtes ?: damoiselle

MessagePosté le: 06/08/2007 10:15:17    Sujet du message: chapitre 9 : Le conseil Répondre en citant

Les pensées de Drago divaguèrent un bon moment, se remémorant sa famille et ses amis. Qu’auraient-ils pensé en le voyant cajoler une sang-de-bourbe ainsi ? Une « sang-de-bourbe » ! Mais qu’est-ce que voulait dire exactement ce mot ? Son père l’avait toujours utilisé pour qualifier les sorciers nés de moldus et lui aussi du coup.

Drago vouait une admiration sans faille à son père. Il était grand, riche, influent, charismatique et attirait l’admiration de tout son entourage. Lorsqu’il disait qu’il était la descendance de Lucius Malfoy, on le respectait sans même le connaître. Comment ne pas vouloir lui ressembler ? Lorsque Lucius décrétait un fait, il n’y avait pas à se demander si c’était vrai ou pas… c’était !

Mais depuis qu’il était ici, il commençait à prendre conscience d’un certain nombre de choses. Ici, la richesse et l’influence n’avaient aucune importance. Voldemort n’était personne et la famille Malfoy encore moins. Ici, ce qui importait, c’était de survivre et de sortir de cet enfer. Ici, ce qui LUI importait, c’était ce petit bout de femme qui se pelotonnait contre lui réchauffant, on ne sait comment, son cœur glacé.

Sans même s’en rendre compte le serpentard avait resserré son étreinte et la jeune femme commença à bouger. Ce petit mouvement accompagné d’un gémissement lointain l’extirpa de ses rêveries. Bien à contre cœur, il dégagea doucement l’emprise qu’il avait sur elle et s’assit pour la regarder se réveiller.

Elle était particulièrement blanche et esquissa une grimace avant même d’ouvrir les yeux. « le mal de tête » pensa Drago. Puis, elle se leva d’un bond, couru hors du dortoir sans même lui lancer un regard et il pu l’entendre vomir ! « et voici le second effet » !

Hermione revint après quelques minutes, un main sur le front, l’autre sur le ventre et la respiration encore difficile.

-Qu’est-ce qui s’est passé ?
-Tu as mangé un fruit hallucinogène, mais t’inquiète pas c’est pas grave. Tu vas juste te sentir vaseuse aujourd’hui.

-Hallucinogène… mais je ne me souviens plus de rien. Je te parlais en mangeant et puis… plus rien… juste un affreux mal de tête et…
-Ce n’est rien, assiez toi. Il faut te reprendre un peu. Je ne sais pas combien de temps nous nous sommes rendormis et il faut absolument aller voir si le conseil a commencé.
-Mais, si c’était hallucinogène, j’ai fait ou dit des choses étranges ?

Drago sourit alors, revisionnant la scène dans laquelle elle décrivait leurs ébats amoureux…

-Non non, rassure toi ! tu as juste cru voir Weasley !

A l’audition de ce mot, il put voir la tristesse gagner très rapidement du terrain chez son amazone. Et sans savoir pourquoi, il voulut éviter qu’elle ne la prenne toute entière.
-Assez parler ! Nous devons y aller maintenant.

Elle le regarda d’abord en l’implorant mais très vite ses yeux virèrent à la détermination. Peu importait l’état nauséeux dans lequel elle se trouvait, il était effectivement vital qu’ils assistent à ce conseil. A peine assise, elle se redressa et lui emboîta le pas. Il était vrai qu’elle désirait lui poser un certain nombre de questions, mais cela attendrait.

Sans rajouter un mot, il arrivèrent visiblement en avance à la salle du trône pour assister au conseil. Le roi des Morgoles était seul, assis sur son lit, dans un angle de la pièce.

En l'apercevant, Hermione ne put s'empêcher de frissonner. S'ils la capturaient, elle finirait certainement avec ce cadavre ambulant jusqu'à la fin de ses jours. Elle le trouvait déjà livide hier, mais là, assis et les yeux fermés... cette vision était véritablement frigorifique.
Comme hypnotisée, elle sursauta lorsque Drago posa sa main sur son épaule. Il lui fit signe de s'asseoir. Ne sachant pas dans combien de temps se déroulerait le conseil, il valait mieux économiser des forces, surtout que le mal de tête de la jeune femme ne diminuait pas vraiment.

Au bout de quelques minutes, Hermione qui n’avait pas détourné son attention du roi sentit les yeux de Drago sur elle, ce qui lui fit tourner la tête et le questionner du regard. Pour toute réponse, il secoua son visage lentement de gauche à droite et lui montra la salle du doigt, signe qu’il fallait qu’elle se concentre sur ce qu’il s’y passait, autrement dit rien pour le moment.

Elle reprit alors sa description détaillée des poteaux ornementés des deux clés. Mais Drago n’arrivait pas à détacher les yeux de son amazone. Elle fronçait les sourcils pour essayer de déchiffrer le maximum de choses et son petit air sérieux contrastait magnifiquement bien avec sa tenue ! « Touchante », voilà le mot qui s’imposa à Drago jusqu’à ce qu’Hermione se tourne à nouveau vers lui en prononçant un « quoi ? » du bout des lèvres, très agacée !

Se ressaisissant rapidement, le serpentard l’imita et scruta la pièce en face de lui à la recherche d’un indice. Hermione n’arrivait décidément pas à le comprendre. Mais qu’est-ce qu’il lui voulait à la fin ? Pourquoi la fixait-il ? Elle avait quelque chose sur elle ? Elle devait probablement être sale ! ça devait être ça. Machinalement, elle s’essuya les mains et se frotta le nez.

Sa migraine disparaissait progressivement, mais une multitude de sensations s’imposaient à elle. Une sorte d’étrange chaleur, comme lorsque l’on s’est confié à quelqu’un, qu’il nous a réconforté et qu’on se sent libéré d’un poids. Mais c’était impossible. Drago Malfoy n’aurait jamais fait ça ! Ho mon dieu ! elle s’était confiée à lui… c’était ça ! Voilà pourquoi il la regardait… Elle ne lui avait pas dit au moins.. non pas ça… Elle ne lui avait quand même pas avoué qu’elle avait aimé être dans ses bras ?

Elle regardait toujours le blondinet, la bouche ouverte, terrifiée par les évidences qui s’imposaient à elle ! A ce moment, Drago pivota la tête ce qui lui fit instantanément détourner le regard, comme lorsque Rogue la surprenait en train de bavarder avec Potter ou Weasley ! Sa réaction ingénue le fit sourire. Il eut, l’espace d’une toute petite seconde, envie de se rapprocher d’elle, mais une lumière diffuse accapara son attention.

Trois petites boules d’énergie s’étaient formées autour du roi et elles tournoyaient en formant des ellipses aux tracés différents les unes des autres. On aurait dit des sortes de petites flammes bleues. Le roi ne dormait donc pas en positon assise. Il méditait. Machinalement, les deux poudlariens se levèrent, sans le lâcher du regard. Ces lumières semblaient envoûtantes, presque chaleureuses et attirantes !

Peu à peu, elles se mirent à tournoyer de plus en plus vite, faisant siffler l’air à leur passage et voler les long cheveux noirs du seigneur des Morgoles. Il restait impassible, toujours assis sur son lit, les jambes pendant sur le côté, une main sur chaque genoux et le dos bien droit. Drago s’apprêtait à voir la gryffondor reculer d’un pas et à la retenir une nouvelle fois, mais elle n’en fit rien, bien au contraire, se rapprochant pour mieux voir la scène. Elle semblait vouloir analyser le type de magie qu’il utilisait.

« Courageuse la petite amazone. Ça fait moins de 48H qu’elle est dans cet enfer et déjà elle commence à s’adapter à la situation. C’est vrai qu’elle est à gryffondor ! Je l’avais pratiquement oublié ça… »

Mais ses observations furent rapidement interrompues par l’arrivée d’un garde entrant d’un pas décidé dans la salle ! Le pauvre Morgole n’aurait pas dû arrivé au paroxysme du mouvement rotatif. Les boules de feu furent projetées d’un seul coup dans sa direction et le heurtèrent de plein fouet, faisant sursauter les deux spectateurs de la scène. Le garde, violemment projeté en arrière, sortit de leur champ de vision. Quelques secondes plus tard, le roi daigna enfin ouvrir les yeux.

Il était facile de distinguer les gardes des autres morgoles. Ils étaient plus petits et plus trapus que les autres. L’espèce devait être divisée en deux groupes : les « nobles » et les « gardes », enfin d’après ce qu’Hermione avait pu repérer. Quoique, celui qui avait administré le nymphomins aux filles semblait également différent.

Plusieurs créatures pénétrèrent alors dans la chambre, s’agenouillant et courbant l’échine en signe de respect.

-Il est mort ? demanda le roi de sa voix gutturale.
-Non mon seigneur, mais il ne survivra pas longtemps.
-Sortez, immédiatement et convoquez le conseil.

Les quatre gardes s’exécutèrent sans prononcer un seul mot. Hermione eut à peine le temps de constater que le roi semblait essoufflé - ce qui la surpris - que déjà des « dignitaires » entraient dans la salle. Le roi fit glisser par magie son trône jusqu’à une table à la forme étrange, on aurait dit une sorte de poire au bout de laquelle il siégeait. Les autres attendirent qu’il soit assit pour en en faire de même.

La gryffondor pu reconnaître le fameux « Paril » qu’elle avait aperçut la veille et également le frère du roi. Ils se ressemblaient à s’y méprendre.

-Qui a un plan pour la reprendre ? entama le chef.

A ces mots, Hermione se tourna vers Drago, un peu inquiète, mais ne lui montra pas. Il hocha une fois la tête et fit un pas vers elle, sans la toucher, mais lui montrant qu’il était présent avant de fixer à nouveau son attention sur le conseil. Il n’avait pas sourit, ni même tendu une main vers elle, mais avait fait un pas. C’était toujours ça et elle apprécia le geste, consciente de ce que cet effort lui coûtait !


-Mon Seigneur, nous avons déjà été confronté à la même situation avec votre père. Nous ne pouvons pas pénétrer dans la citée ancienne. Seul Darcard le peut et il est en mission pour une semaine encore et ce dans le meilleur des cas.

Le roi ne répondit pas. Il semblait réfléchir, contrarié. Un blanc impressionnant s’empara du conseil avant qu’il ne daigne ajouter..

-Le collectif n’a jamais été aussi bas. Elle est protégée par quelqu’un. Lorsque Dracard pénétrera dans le labyrinthe, il sera totalement privé de pouvoirs et ne pourra pas luter, surtout qu’ils ont les armes de l’ancien seigneur.

Hermione fronça les sourcils en regardant Drago. Ce dernier haussa les épaules en secouant négativement la tête, il ne comprenait rien.

-Le garde n’est pas mort sur le coup, jamais ça n’était arrivé. Surenchérit le roi.
-La dernière razzia nous a fait énormément de tort. Nous aurions dû attendre l’hivers. Faire baisser la température et cacher le soleil a épuisé les ressources. C’est tout juste si nous arrivons à bloquer la progression de l’apnaya ! lui répondit timidement un dignitaire.

Une nouvelle fois, Hermione questionna le serpentard du regard et obtient la même réponse. Il semblait également de plus en plus perplexe.

-Il suffit Grasite ! Il nous fallait des femelles pour récolter le nymphomins. Nous n’avions pas le choix, tout ceci devenait critique. Très bien ! Avançons la prochaine cérémonie à dans trois jours. Et attendons le retour de Dracard. Fort ou pas, il ira dans la citée ancienne et me la retrouvera. La séance est levée.

L’autorité du roi était incontestable. Tous les notables se levèrent d’un bond, baissèrent la tête en signe de respect et sortir, à l’exception du frère du roi.

-A quoi tout cela rime Markane ? lui demanda-t-il
-Ne te mêle pas de ça !
-Tu as la même faiblesse que père. Ceci l’a conduit à sa perte, souviens toi. Pourquoi vouloir récupérer cette sorcière !

-Je l’ai observé grâce au miroir… Tu n’a jamais eu envie d’avoir une compagne dont le regard n’était pas vide ?

La Gryffondor porta sa main à sa bouche, comprenant immédiatement ce dont il parlait. Elle ne savait pas ce qu’était ce miroir, mais il l’avait observé, elle ! Et il était venu la chercher à Poudlard. Tout était sa faute ? Mais pourquoi, pourquoi elle, pourquoi ?
Drago lui lança un regard un peu moins dur que d’habitude et fronça le nez dans une sorte de petite grimace adorable. Mais ils devaient être attentifs à la conversation qui se déroulait devant eux.

-Si Markane, bien sure que si ! Toutes ces filles qui ne pensent pas… qui… d’ailleurs c’est pourquoi j’ai agi ainsi hier ; mais pénétrer dans la citée ancienne, l’apnaya y prolifère, il existe toujours un risque.

-Laisse moi.

Le frère du roi voulu argumenter, mais le regard souverain qu’il devait affronter l’en dissuada. Il sortit de la pièce et celui que l’on nommait Markane se rassit dans sa position initiale. Hermione, qui restait figée vit une main fine avec de longs doigts passer devant ses yeux. Elle se tourna vers le serpentard qui lui fit signe de le suivre. Il l’emmena à la source, là où ils pourraient discuter tranquillement. Une fois en sécurité, elle ne put s’empêcher de le questionner.

-Mais de quoi ils parlaient ? le collectif, l’apnaya, la réponse de son frère « C’est pourquoi j’ai agi ainsi hier ! »… Je n’ai rien compris.
-Moi non plus. Je n’avais jamais entendu ces mots, lui répondit-il. Mais une bonne chose en ressort. Ils ne vont rien tenter avant que l’autre ne soit revenu.
-Et c’est qui ce Darcad ? pourquoi peut-il pénétrer dans la citée ancienne ?
-Mais j’en sais rien moi ! En tout cas, il va falloir se tirer d’ici avant qu’il ne revienne ou bien tout sera fini.

-Pas sûr…, Devant l’air surpris de Drago, Hermione argumenta, plusieurs choses sont rassurantes. Déjà ils ont moins de pouvoirs. Je ne sais pas pourquoi, mais le roi n’est pas arrivé à tuer son garde sur le coup, ensuite, il a dit que le fameux Darcard n’aurait pas assez de force pour affronter celui qui me protège, autrement dit toi ! Il ne doit pas pouvoir se servir de la magie ou je ne sais trop quoi.

-Oui, mais même sans magie, elles font deux mètre de haut ces bestioles et je suis pas au mieux de ma forme au cas où tu n’aurais pas remarqué !

-Non attend, ils ont dit autre chose de primordial : ils ont parlé d’armes. La fille qui t’a sauvé avait dû voler des armes. Tu n’en as jamais trouvé ici ?
- Non !
-Eh bien il nous faut les chercher et nous pourrons nous battre.

Le serpentard fut une nouvelle fois impressionné par le courage de la gryffondor. Tout ce qu’elle avait entendu ne semblait pas l’avoir effrayé, bien au contraire. Elle avait analysé chaque mot, chaque phrase, cherchant un indice pour s’en sortir. Décidément, elle avait du cran. Cette détermination lui redonna du courage à lui aussi. Il se sentit alors la force de lui répondre

-Ok, on va les chercher, on va les trouver et on va se battre.

Il eut un sourire en retour.

-Bon, j’aimerais prendre un bain, ça m’aidera un peu à me remettre. On fait comme hier ? Tu te tournes et tu me rejoins !
-Ah la la mon amazone ! On a déjà des habitudes de vieux couple, se permit-il de plaisanter tout en se tournant.

A sa plus grande surprise, Hermione ne contesta pas son surnom. Elle se déshabilla en lui tournant le dos, repensant à ce qu’il venait de lui dire « on va les chercher, on va les trouver et on va se battre ». Elle se sentait prête. Prête à se retrouver dans son camp, prête à se battre à ses côtés. Harry n’était jamais sûr de lui et Ron, même s’il fonçait, tremblait comme une feuille en permanence. Là, elle se sentait rassurée. Le serpentard était plus déterminé que jamais et dégageait une réelle force intérieure.

Ce n’est qu’une fois dans l’eau, fermant les yeux pour qu’il puisse la rejoindre qu’elle analysa une autre phrase : « On a déjà des habitudes de vieux couple ».

A ce moment, Drago la vit esquisser un léger sourire et se demanda bien ce qui pouvait, dans ces circonstances, animer ces lèvres si envoutantes.
_________________
<a href="http://lilypie.com/"><img src="http://lbff.lilypie.com/R0Wlp2.png" width="400" height="80" border="0" alt="Lilypie Breastfeeding tickers"></a>
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/08/2007 10:15:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE FOFO Index du Forum -> Lectures au coin du feu... -> La Dimension Awaxienne -> Les Morgoles -> Les Morgoles Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com