LE FOFO Index du Forum
LE FOFO Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Chapitre 10 : Une image indélébile

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE FOFO Index du Forum -> Lectures au coin du feu... -> La Dimension Awaxienne -> Les Morgoles -> Les Morgoles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
awax
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2006
Messages: 2 002
vous êtes ?: damoiselle

MessagePosté le: 06/08/2007 10:16:17    Sujet du message: Chapitre 10 : Une image indélébile Répondre en citant

Une fois Drago à l'eau, Hermione rouvrit les yeux. Etrangement, elle était bien plus détendue que la fois précédente et profita de ce moment de calme pour entamer la conversation.

-Bien, par quoi allons nous commencer ?

Le serpentard souleva un sourcil et se tourna vers elle, se demandant de quoi elle voulait parler... et, n'ayant pas du tout envie d'avoir une discussion sérieuse après les trois heures d'observation du conseil répondit en ironisant :

-Je ne sais pas ! Je pourrais déjà me rapprocher doucement, puis t'embrasser, avant de passer aux préliminaires histoire de voir ce qui t'excite...

Consciente qu'il plaisantait, du moins elle l'espérait, Hermione reprit le plus sérieusement du monde, sans même faire cas de sa réponse.

-Nous devrions faire le plein de nourriture vu que nous sommes ici, puis il nous faudra commencer à chercher les armes. Au fait, je n'ai pas eu le temps de regarder, mais c'était quoi les cahiers sur la table au dortoir ?

Drago esquissa une moue boudeuse ! Il avait espéré la faire sortir de ses gonds une nouvelle fois, histoire de rire un peu, mais elle avait compris son stratagème et ça ne marcherait pas ! Il dut se résigner et répondre sérieusement.

-Alors trois sont vierges, plus comme toi mon amazone ! Lança-t-il fièrement en voyant la lionne lever les yeux au ciel. Et pour le quatrième, c'est le journal intime de celle qui m'a sauvé. Rien d'intéressant. Juste les états d'âmes d'une gamine en enfer ! Y'a plus gai comme lecture.
-Quoi ? S'étonna Hermione, avide d'en apprendre plus. Tu trouves ça sans intérêt ? Tu l'as lu j'espère.
-Ben non, lui répondit-il un peu penaud. J'ai lu la première page. Je sais qu'elle s'appelait Mélinda Trevor et qu'elle a été élève à gryffondor un an avant nous, mais bon, à part ça, je n’avais pas franchement envie de voir comment elle a perdu ses rêves et ses espoirs. J'ai déjà assez à faire avec les miens !
-Tu rigoles j'espère ! Tu te rends compte que cette fille possédait des armes, qu'elle a fabriqué un piège à crevettes, qu'elle savait faire des sortes « d'explosifs fumigènes » comme lorsqu'elle t'a sauvé et tu juges ses écrits inintéressants !!! Mais Drago, on pourra peut-être savoir comment elle a fait pour survivre et se défendre seule... il faut absolument le lire, c'est vital !

Hermione ne lui laissa pas l'opportunité de répondre. Elle enfouit sa tête sous l'eau et se frictionna rapidement pour se laver au mieux. Lorsqu'elle émergea, les cheveux plaqués en arrière et les yeux humides, il ne put que constater sa beauté. Elle n'était pas parfaite, mais avait un charme indéniable. Ce n'était pas la première fois qu'il le remarquait d'ailleurs. Lors du bal de la quatrième année, il l'avait regardé descendre les escaliers du hall, avec grâce et élégance...

Mais ce qu'il préférait chez elle, c'était ses yeux. Il en revenait toujours à eux. Ces yeux pétillants d'intelligence et de malice, ces yeux fiévreux de désir, ces yeux tristes et souffrants de solitudes, ces yeux qui le captivaient à cet instant précis. Sans qu'il ne puisse le contrôler Drago sentit l'excitation le submerger en une fraction de seconde.

-Allez ! Sors, habille toi ! Il faut vite filer au dortoir. Nous avons des choses à faire. Lui dit-elle
-Heu... Je t'en prie, toi d'abord. Bredouilla-t-il un peu gêné. Sors je te rejoins.
-Non je ne te fais absolument pas confiance. Je préfère quand tu as le dos tourné.
-Granger t'es lourde. Je ferme les yeux. Sors de l'eau, moi j'ai pas fini.

Et il se tourna pour essayer de retrouver une allure disons "acceptable". Le pantalon plus ou moins moulant de cuir qu'il avait ne l'aiderait pas à masquer son état. Se calmer... il lui fallait impérativement se calmer. Déjà qu'elle le prenait pour un obsédé notoire... c'était pas faut d'ailleurs, mais bon, il ne fallait pas en rajouter quand même. Et puis jouer avec elle verbalement, c'était différent. Là elle verrait la preuve physique qu'elle l'attirait vraiment. Non, il ne lui montrerait aucune marque d'intérêt autre que par la taquinerie. Il entendit alors son amazone sortir de l'eau, ce qui l'aida encore moins à refroidir ses ardeurs...

"Bon Drago, pense à un truc pas excitant..." mais toujours l'image de la gryffonne revenait.
"Allez, Pansy, ça devrait aller ça... Pansy... oui, Pansy..." ! ...
"Ah Malefoy t'es vraiment un obsédé" se dit-il à lui-même, mais rien à faire, même la vision de Parkinson en nuisette rose ne le calmait pas.

-Bon Drago, tu fais quoi là ! Insista Hermione, de nouveau habillée.

En réponse, il plongea la tête sous l'eau, histoire de faire quelque chose.

"Allez ! Aux grands mots les grands remèdes", il soupira fortement et désespéra d'avoir à faire ça, mais il le fallait. Il transposa alors Mcgonagall dans la nuisette rose de Pansy ! En un instant, Bingo... il était de nouveau présentable, mais à quel prix ! Cette image le hanterait probablement jusqu'à la fin de ses jours.

Hermione se retourna à son tour pour le laisser sortir de l'eau, fixant ses jambes et évitant toute tentation de se retourner. A cette instant, elle remercia véritablement Fleur qui, à l'occasion du mariage, l'avait obligée, c'était bien le mot, à aller dans un institut de beauté pour sorcières se faire épiler de manière définitive tous les poils disgracieux... avec une telle tenue, elle aurait ressemblé à un yeti en moins d'une semaine.


Ils suivirent alors le plan prévu, récoltant des fruits, tous bien rouges cette fois et une bonne surprise les attendait dans le panier sous l'eau, cinq grosses crevettes prises au piège. Hermione ne comprenait pas poruquoi Drago avait l'air si écueuré devant les crevettes roses !!! Mais désormais, tout de qui rapporterait à certains mots lui soulèverait le coeur et la liste était longue : rose, nuisette, métamorphose, pourdlard, chat etc...

De retour au dortoir, Hermione commença immédiatement la lecture du journal de Mélinda Trevor et s'immergea totalement dans ses écrits. Drago lui, après avoir mangé deux crustacés, pris une bonne poignée de fruits, s'allongea sur le lit, fixant le plafond. Ses pensées divaguèrent alors ci et là, repensant aux instants qu'il avait passés ainsi dans sa chambre à serpentard. Il avait toujours aimé être seul, s'isoler quelques temps, et avait passé de nombreuses heures, à fixer le plafond des cachots. Maintenant, il prenait ce moment de solitude comme un instant de trop. Deux mois d'isolement totaux, c'était bien assez long.

Après quelques longues minutes, Hermione n'avait toujours pas relevé le nez du journal de Mélinda. Elle semblait littéralement hypnotisée par ce qu'elle découvrait. Drago l'avait déjà observé à la bibliothèque de Poudlard, le nez dans les livres. Elle semblait avoir un univers bien à elle dans lequel il était difficile de pénétrer. Il avait d'ailleurs toujours remarqué qu'à ces moments là, lorsqu'elle se plongeait dans la lecture, même Potter et Weasley s'effaçaient et trouvaient à s'occuper autrement, en jouant aux échecs par exemple.

Mais là, force était de constater qu'il n'y avait pas d'autre occupation qu'elle. Il s'ennuyait à mourir et décida d'agir. Il prit alors un petit fruit et le lui lança sur la tête, fixant rapidement le plafond. Mais rien, elle ne détourna même pas le regard ! "Bon, qu'à cela ne tienne", il réitéra l'expérience et le fruit la heurta en plein front avant de retomber sur le carnet laissant une tâche derrière lui. Devant le pouffement mal étouffé du serpentard, Hermione ferma les yeux, tentant de garder son calme, posa le carnet sur la table respira un bon coup et lui lança un : "quoi ?" particulièrement sec.

-Je m'ennuis ! Lui répondit-il avec la plus grande désinvolture dont il put faire preuve.

-Non mais je rêve là ! Moi je tente de trouver des solutions pour nous sortir d'ici et toi… Toi tu t'amuses. Drago, es-tu conscient que ce sont nos vies qui sont en danger ?

-Oui, mais t'inquiète pas, s’il y avait une solution pour sortir d'ici, ne crois-tu pas qu'au lieu de la décrire ici, Mélinda serait partie ? Allez, arrête de faire ta sérieuse deux minutes et discutons, il n'y a pas le feu au lac !

-Non, lui répondit-elle sèchement avant de se replonger dans la lecture du journal.

"Bon, une nouvelle fois, aux grands mots les grands remèdes" se dit-il. Drago se leva alors, passa derrière la gryffondor et aussi vif que l'attaque d'un cobra lui retira le journal des mains.

-Malefoy, ça suffit ! Rend moi ça.

Il recula d'un pas, le regard rempli de malice.

-Si tu le veux, faudra venir le chercher.
-C'est pas vrai... s'exaspéra-t-elle. Fais pas le gamin ! J'arrivais à un passage intéressant, elle parlait de ce qu'était l'apnaya.
-Ah ah ! Et en plus tu as une bonne raison de venir le chercher !

Merlin voilà le retour de son rictus sadique... Mais maintenant que la curiosité de la gryffondor était piquée, elle ne pouvait plus attendre avant d'avoir la réponse à ses questions.

-Tu es vraiment agaçant Malefoy !
-Allez, de quoi t'as peur ? Viens juste le reprendre, c'est aussi simple.
-Aussi simple ? Pas d'entourloupe, pas de coups bas ? Lui demanda-t-elle, plus suspicieuse que jamais.
-Aussi simple, fois de serpentard ! On pouvait lire l'innocence sur son visage et peut-être même voir l'éclat d'une auréole qu'il avait dû subtiliser à quelqu'un !
-Si tu crois que c'est ce qui va me rassurer !

Il haussa les épaules sous-entendant un "à toi de voir" et attendit la suite. La gryffondor s'approcha lentement de lui, et tendit la main pour qu'il lui rende le fameux journal. Mais ça aurait été bien trop facile. Il secoua la tête négativement et tendit le bras le plus haut possible.

-Si tu le veux, prend le.
-J'en étais sûr de ça ! Et bien garde le.
-Ho ! Tu es certaine mon amazone... certaine de ne pas vouloir savoir ce qu'est l'apnaya ? Hein ?

Hermione luttait intérieurement. Elle ne voulait pas rentrer dans son jeu, mais en même temps, sa curiosité l'empêchait de renoncer si facilement. Pour la décider, Drago rajouta une petite précision.

-Le carnet est au bout de mon bras. Il ne bougera pas. C'est promis !

Après quelques secondes d'hésitation, Hermione se décida. Elle s'approcha du serpent et tendit le bras en l'air. Malheureusement pour elle, elle n'était pas bien grande et Drago tendait le journal si haut qu'elle ne put pas atteindre l'objet désiré. Elle lui lança alors un regard agacé.

-A quoi t'avance ce petit jeu ?
-Hum... c'est juste un divertissement ! Monte sur la pointe des pieds, tu l'auras peut-être !
-Et si j'attendais que tu te fatigues et que tu redescendes le bras ! Tu ne vas pas rester toute la journée ainsi ! Le nargua-t-elle.

Elle avait marqué un point. Il fallait qu'il argumente… Vite...

-Qu'est-ce qu'il y a Granger ? Toi, la gryffondor si courageuse, tu n'arriverais même pas à récupérer un petit journal ? Ah non ! Je sais. Tu as peur de te retrouver près de moi et de perdre le contrôle de tes sens, c'est ça... Je t'attire tellement...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'Hermione, agacée, prit les devants. Elle se colla à lui et le fixa droit dans les yeux d'un air de défi. Puis elle monta sur la pointe des pieds, s'appuya sur son épaule et lui arracha le journal des mains. Ce que le serpent, dans son jeu perfide, n'avait pas prévu, c'était sa réaction à lui face à ce rapprochement. Alors qu'elle redescendait de sa posture, il plaça son autre bras autour de sa taille sans raison. Leurs yeux se croisèrent, mutuellement étonnés et Hermione mit quelques instants à réagir et à le repousser violemment.

-Tu n'as aucune parole !

Et elle retourna s'asseoir, se plongeant de nouveau dans sa lecture. Elle eut tout de même bien du mal à se concentrer de nouveau. Une foule de questions se bousculait en elle. Pourquoi agissait-il constamment ainsi ? Qu'avait-il à gagner à la provoquer tout le temps ?

Il voulait certainement qu'elle cède de nouveau, histoire de s'en servir contre elle une fois qu'ils seraient sortis de cet enfer. Oui, c'était ça ! Elle savait pertinemment qu'elle ne l'intéressait pas et que ce petit jeu était juste pour l'humilier une fois de plus : "Regardez Granger, qui est si faible qu'elle a cédé à son pire ennemi"... ou pire encore "Je me suis tapé Granger, et oui, j'suis tellement beau gosse qu'elle n'a pas pu résister"...

"Beau gosse, beau gosse... faut pas pousser quand même ! Et lui céder confirmerait ses hypothèses. Ah mais Hermione enfin arrête ! Qu'est-ce que ça peut te faire après tout ! Il peut bien jouer à ce petit jeu tout seul, ça ne le mènera nulle part".

Ses yeux s'assombrirent alors en constatant que même s'il ne se passait rien d'autre avec Malefoy, Ron ne lui pardonnerait jamais d'avoir coucher avec lui.

"Mais Hermione !!! ça veut dire quoi ça "même s'il ne se passe rien d'autre avec lui", bien entendu qu'il ne se passera rien d'autre avec lui. Il a beau avoir un charme fou lorsqu'il ne prend pas son air "crétin"... il n'en reste pas moins la fouine. Et de toute manière arrête tout de suite de te faire des films, il joue simplement avec toi, il ne veut pas de toi".

Mais ce qu'elle ignorait, c'était qu'elle était à mille lieux de la réalité. Drago Malefoy n'avait aucun espoir de sortir d'ici. Il se raccrochait simplement à ce qui lui restait : ses envies du moment présent et elle.

Quelques instants plus tard, elle arriva enfin à poursuivre sa lecture et un sourire immense gagna son visage. Drago put voir ses yeux pétiller comme si elle avait découvert le Saint Graal !

-Ecoute lui dit-elle commençant à lire à voix haute les écris de Mélinda Trevor : "Après quelques recherches, j'ai découvert que l'apnaya était une sorte de mousse qui recouvrait les murs de la citée ancienne. Ferrue de botanique comme je l'étais, je me suis mise à l'étudier. Sans moyen, ce n'était pas facile, mais j'ai tout de même fait quelques découvertes. Cette mousse semble absorber la magie et son utilisation devient impossible à proximité. En revanche, plus je m'en éloigne, plus mes pouvoirs me reviennent." Hermione releva la tête et s'adressa à Drago : voilà pourquoi nous n'avons plus de pouvoir ici ! Regarde autour de toi, la pièce en est recouverte.

Drago ouvrait de grands yeux ! Comment avait-il pu passer à côté d'un truc pareil ??? C'est vrai que la première page de ce journal détaillant l'ancienne vie de Mélinda et son enlèvement ne l'avait pas passionné et il n'avait pas voulu perdre de temps. Mais s'il avait lu un peu plus, il aurait pu en apprendre beaucoup plus effectivement.

Intéressé par ces révélations, il se leva, s'approcha de la gryffondor et se pencha vers elle, posant une main sur la table et une sur le dossier de sa chaise. Pour une fois, Hermione ne fut pas "effrayée" car le regard du serpentard avait changé. Il n'avait plus rien de vicieux ou de pervers... Il était avide de connaissances, presque sérieux. Alors qu'elle levait les yeux vers lui, il lui fit un signe de la tête pour qu'elle poursuive.

-"Cette plante est également hautement toxique. Les femelles morgoles, dont les pouvoirs étaient extrêmement puissants en raison de leur sensibilité face aux influences du collectif, furent affaiblies par cette plante. La perte de pouvoirs les a laissé en proie aux maladies diverses et beaucoup sont mortes". Tiens tu vois que les femmes sont plus puissantes que les hommes en magie !
- Continue ! Lui lança-t-il le plus sérieusement du monde.
-"Etrangement sur moi cette plante n'a aucun effet. Je ne sais pas si cela est dû à mon statut de sorcière ou pas ! Quoi qu'il en soit, après plusieurs tests, je suis arrivée à subtiliser un peu de feu aux morgoles. Ils ont des torches permanentes, ce qui m'a permis entre autre de faire cuire les espèces de petites crevettes, les rendant bien meilleures ..."
Hermione releva les yeux d'un ton de reproche à Drago qui se sentit alors complètement stupide ! Elle poussa un profond soupir en secouant négativement le visage et reprit la lecture.

-"En y mettant le feu, cette plante provoque une fumée opaque en une fraction de seconde. Si j'arrive un jour à la faire contenir dans un récipient, peut-être arriverais-je à en faire un explosif ! Qui sait ! En revanche, plonger la mousse dans l'eau n'a eut aucun effet si ce n'est de la dissoudre."

La gryffondor stoppa la lecture et se tourna vers Drago

-Tu vois ! Je suis certaine que ce carnet est une mine d'or ! Je ne comprend pas pourquoi tu ne l'as pas lu avant franchement.

-Ah ça va, tout le monde n'est pas comme toi ! Moi j'ai essayé de trouver la sortie c'est tout !
-Bon passons ! J'ai déjà vu des torches à plusieurs endroits, il nous en faut au moins une.

-Oui ! Dans la salle du conseil et là où ils font les cérémonies, mais bon, c'est du suicide d'y aller. Je ne sais pas comment elle a fait cette nana.

-Hum ! Moi je sais. Et Hermione lui répondit le plus fièrement du monde : c'est une gryffondor, nous sommes courageux nous ! Mais le voyant ouvrir la bouche pour protester, elle s'empressa de rajouter "j'y peux rien moi, c'est dans les principes même de l'école, les gryffondors sont courageux ! Et les serpentards... "
-Quoi les serpentards ? Lui lança-t-il, glacial.
-Les serpentards sont ambitieux. Se rattrapa-t-elle le plus simplement possible puisque évidemment, ça n'était pas du tout ce qu'elle avait prévu de dire au départ.

-ça va ! T'as de la chance, tu t'es bien rattrapée. Lui répondit-il sur le ton de la rigolade, avec un sourire qui la surprit, un sourire presque... sympathique.
_________________
<a href="http://lilypie.com/"><img src="http://lbff.lilypie.com/R0Wlp2.png" width="400" height="80" border="0" alt="Lilypie Breastfeeding tickers"></a>
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/08/2007 10:16:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LE FOFO Index du Forum -> Lectures au coin du feu... -> La Dimension Awaxienne -> Les Morgoles -> Les Morgoles Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com